Addiction aux jeux vidéo

0

La question de l’addiction aux jeux vidéo reste encore, pour le moment, un sujet à controverse. Entre conduite excessive, problématique ou emprise aux mondes numériques, la vraie question est de proposer une solution la plus adaptée à ce type de personnes.Il est tout d’abord important de préciser que le jeu vidéo n’est pas en soi une drogue mais bien un objet de plaisir. Le jeu vidéo réunit plus de 35 millions de joueurs en France et il y a autant de femmes que d’hommes joueurs. Nous sommes face à une vraie culture émergente et on peut même évoquer que le jeu vidéo serait le 9e art, au même titre que le cinéma ou la littérature. Ainsi, il m’est arrivé de rencontrer des vrais passionnés que l’on nomme des hardcore gamers, à l’image d’un cinéphile qui, lorsqu’ils commencent un jeu d’une durée de plus de 30 heures, n’envisagent pas de ne pas le terminer. Ces derniers peuvent d’ailleurs avoir le souhait de travailler dans l’industrie du [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Manzalab, PARIS.

Laisser un commentaire