Hommage à Philippe Reinert

0

En écrivant ces quelques lignes à la mémoire de Philippe, décédé le 7 août 2017 dans sa quatre-vingtième année, les premiers mots qui me viennent à l’esprit sont ceux d’une chanson de Jacques Brel “…Y en a qui ont le cœur si large, qu’on en voit que la moitié…”.Toutes les personnes qui ont fréquenté Philippe connaissaient ses exceptionnelles qualités intellectuelles et humaines : gentillesse, empathie, bienveillance, intelligence, ouverture aux autres, ouverture au monde, ouverture d’esprit, curiosité, enthousiasme, optimisme. Ces expressions favorites en étaient d’ailleurs les témoins : “J’ai un scoop”, “J’ai ressuscité un malade”, “Vas-y, fonce”. Quant à sa gentillesse légendaire, la seule crainte que pouvait inspirer Philippe à ses élèves n’était autre que celle de le décevoir, peut-être. Nos failles, nos erreurs, il avait la délicatesse de ne pas les souligner ; on les ressentait, en creux, à sa façon de ne pas[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

CHI, CRÉTEIL, Unité petits nourissons, CRéTEIL, ACTIV, SAINT-MAUR.

Laisser un commentaire