Existe-t-il une prévention nutritionnelle de l’autisme chez la femme enceinte ?

0

Il est actuellement admis que l’autisme est favorisé par l’inter-action de facteurs génétiques, épigénétiques et environnementaux. Au cours de ces dernières années, plusieurs études se sont attachées à identifier les facteurs environnementaux, éventuellement modifiables, associés à l’autisme et susceptibles d’en augmenter le risque [1]. En intervenant sur ces facteurs au cours de la grossesse ou de la période préconceptionnelle, il serait en effet envisageable de prévenir ou de -diminuer le risque de cette affection.Parmi les différents facteurs examinés, tels que les toxiques (tabac, alcool ou certains médicaments), ou les polluants (microparticules, pesticides, pertur-bateurs endocriniens), ce sont les facteurs nutritionnels et plus particulièrement les apports et le statut maternels en folates pour lesquels on dispose d’éléments de preuve concordants [1-4].Folates et autismeLes folates (vitamine B9), en lien avec la vitamine B12, ont un rôle clé da[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gastroentérologie et Nutrition Pédiatriques, Hôpital Armand Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire