Otites : antibiothérapie ou pas ?

0

L’otite moyenne aiguë (OMA) est une infection de l’oreille moyenne avec épanchement rétrotympanique purulent. L’infection est peut-être virale au départ, mais au moment du diagnostic – lorsque -l’enfant a une otalgie, de la fièvre, que le tympan est rouge et bombé – elle est devenue bactérienne, d’où la proposition d’une antibiothérapie pour la traiter. Cependant, les modalités du traitement des OMA ont évolué au cours des 100 dernières années. La problématique tourne actuellement autour de la prescription ou non d’une antibiothérapie.

Un peu d’histoire

  1. Décès dus aux OMA

L’OMA est une affection très fréquente chez le nourrisson. Elle n’est pas grave en soi, mais peut se compliquer de mastoïdite, elle-même grevée de sérieuses complications. Au xixe siècle, les nourrissons mourraient de déshydratation secondaire à une diarrhée due à une mastoïdite (ou une OMA ?).

Entre 1925 et 1935, les salles des services d’ORL des hôpitaux étaient remplies de nourrissons opérés d’une mastoïdite aiguë. Le diagnostic était clinique : bombement de la membrane tympanique ou otorrhée et tuméfaction rétro-auriculaire, dans un contexte plus ou moins fébrile. Le seul traitement à ce moment-là était la mastoïdectomie. Celle-ci était effectuée en moins d’un quart d’heure, à la curette, par voie mastoïdienne, pendant que l’enfant, à jeun depuis un certain temps et très assoiffé, se concentrait sur le biberon de tilleul qu’on lui présentait. La peau n’était pas refermée, la cicatrisation se faisait en 3 semaines environ à partir de la profondeur, guidée par des soins locaux quotidiens. Lorsque les premiers antibiotiques[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Hôpital Robert Debré, PARIS.

Laisser un commentaire