Pathologies de la peau chez l’enfant obèse

0

L’obésité de l’enfant constitue un problème majeur de santé publique du fait de sa prévalence en constante progression. L’obésité est une maladie à part entière avec des conséquences morbides à plus ou moins long terme.

Chez l’enfant, le diagnostic se fait en calculant l’IMC (poids/taille²). La valeur de l’IMC donne le degré de sévérité. La courbe d’IMC doit être tracée et comparée aux courbes de référence car elle seule permet de préciser la précocité et l’évolutivité de l’obésité.

Chez l’enfant, les seuils définissant l’obésité sont établis à partir de distributions calculées sur des populations de référence [1].

En France, on parlera :

  • d’obésité pour un IMC  97e percentile ;
  • et de surpoids pour un IMC compris entre le 90e et le 97e percentile.

Physiopathologie de l’obésité sur la peau [2]

1. Effets sur la fonction de barrière cutanée

L’obésité augmente de manière significative les pertes insensibles en eau à travers la peau[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, Hôpital Victor Dupouy, ARGENTEUIL

Laisser un commentaire