Développement neuropsychique de l’adolescent : les étapes à connaître

0

Définitions de l’adolescence

Adolescence provient du latin ado-lescere : grandir (adolescens : qui est en train de grandir) ; elle débute à la puberté et se termine à l’âge adulte (adultus : qui a fini de grandir). Les définitions de l’adolescence sont variables : pour l’OMS, les adolescents sont âgés de 10 à 19 ans. Les teenagers correspondent à la classe d’âge 13-19 ans. Certaines études épidémiologiques donnent des résultats pour la tranche 15-24 ans correspondant aux “jeunes”. Sous l’impulsion de la Société française de Pédiatrie et du Défenseur des Enfants au début des années 2000, il est maintenant reconnu (circulaire ministère de la Santé et de la Protection sociale n° 517 du 28 octobre 2004 relative à l’élaboration des SROS de l’enfant et de l’adolescent) que la pédiatrie concerne les enfants de 0 à 18 ans.

L’âge adulte de 18 ans est l’âge légal de la majorité dans beaucoup de pays, même si ce n’est pas universel. L’adolescence s’allonge actuellement. L’âge de la ménarche est de 12-13 ans dans la plupart des pays développés [1]. Si on prend comme fin de l’adolescence des facteurs sociaux de type avoir des responsabilités “d’adulte” (travail, autonomie financière, mariage, avoir des enfants, etc.), l’adolescence dure typiquement 2 à 4 ans dans les sociétés traditionnelles préindustrielles ; mais elle devient beaucoup plus longue, supérieure à 10 ans actuellement dans beaucoup de sociétés occidentales [2, 3].

L’expansion de la durée de l’adolescence a des avantages : plus de temps pour acquérir des compétences diverses avant d’être soumis aux exigences des responsabilités de la vie d’adulte, mais a aussi un coût puisqu’elle va de pair avec une extension[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Médecine pour Adolescents, Hôpital Armand‑Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire