Quoi de neuf en dermatologie pédiatrique ?

0

Ce “quoi de neuf en dermatologie pédiatrique” est une sélection des articles parus en 2019 dans le domaine de la dermatologie pédiatrique.

Dermites du siège

Ce motif de consultation reste très fréquent en dermatologie pédiatrique quotidienne. L’étude de Carr et al. compare la prévalence et les caractéristiques des dermites du siège (DS) dans 3 pays – États-Unis, Chine et Allemagne – ainsi que les pratiques de soins associées [1]. Les cas de 1 791 nourrissons âgés de 2 à 8 mois en Chine et 2 à 18 mois aux États-Unis et en Allemagne ont été analysés (propreté acquise plus précocement en Chine).

L’atteinte périanale était l’atteinte la plus fréquemment rapportée, les DS modérées et sévères étaient rares (1,3 % des DS en Chine, 8,7 % aux États-Unis et 14,9 % en Allemagne). Le pH de la peau était significativement plus bas chez les enfants chinois, ainsi que l’humidité relative. Plus de topiques (crèmes barrières et émollients) étaient utilisés pour les nourrissons chinois, des topiques étaient utilisés dans environ 70 % des cas dans les 3 pays. Enfin, les DS étaient significativement moins fréquentes chez les nourrissons à peau noire. Les auteurs concluent à l’importance d’un pH acide et d’un taux d’humidité faible en prévention des DS.

Dermatite atopique

Les résultats de l’étude BEEP ont été publiés [2] : il s’agit d’une étude prospective multicentrique réalisée au Royaume-Uni, ayant pour objectif d’étudier l’impact d’une application quotidienne d’émollient pendant 1 an chez des nouveau-nés à haut risque de développer une dermatite[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Dermatologie, UF de Dermatologie pédiatrique, CHU, NANTES.