Quoi de neuf en ORL pédiatrique ?

0

La chirurgie robotisée en pédiatrie

Jusqu’à cette année, aucun hôpital en Europe ne disposait d’un robot dédié à la chirurgie pédiatrique. Ce n’est désormais plus le cas avec l’inauguration en 2017 d’un robot chirurgical à l’hôpital Necker. Ce robot, partagé et utilisé par toutes les spécialités chirurgicales, est d’ores et déjà utilisé par l’équipe d’ORL.

Si la chirurgie mini-invasive s’est considérablement développée ces 15 dernières années, ses applications restaient encore relativement limitées chez l’enfant malgré la miniaturisation des instruments [1,2]. Le robot apporte trois avantages majeurs qui élargissent les possibilités de chirurgie mini-invasive chez l’enfant : la magnification de l’image (grossissement jusqu’à 15 fois), la vision en 3 dimensions en haute définition, et la possibilité de réaliser une gestuelle fine dans un espace restreint. Cette chirurgie robotisée est particulièrement intéressante en ORL pédiatrique pour l’endoscopie. En effet, les images que l’on peut obtenir avec un endoscope classique sont en deux dimensions et discrètement modifiées, du fait de la forme de la lentille. La vision tridimensionnelle obtenue grâce au robot permettra à l’avenir une approche jusque-là inédite du larynx de l’enfant. Les applications sont pour l’instant limitées par la taille de l’instrumentation. De nouvelles miniaturisations sont cependant attendues dans les mois et les années qui viennent avec la version Single Port du robot actuel, qui n’est pas encore autorisée en Europe. Le principe est que les instruments et les optiques sont tous portés par un seul et unique bras, ce qui permet de réduire considérablement l’espace nécessaire au déploiement des éléments. Un robot dit “serpent”, aux instruments articulés sur toute leur longueur, devrait également voir le jour prochainement. En attendant, ce robot chirurgical a déjà été utilisé en ORL pour plusieurs interventions par voie cervicale mini-invasive.

Enfin, ce nouveau matériel permet de développer une formation inédite pour les jeunes chirurgiens grâce à la double console [3].

Sirolimus[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’ORL et de Chirurgie Cervico-faciale pédiatrique, Hôpital Necker-Enfants malades, Université Paris V René Descartes, PARIS.