Suivi neurocognitif : quels repères ?

0

Assurer un suivi pédiatrique de qualité du développement neurocognitif des anciens prématurés permet d’améliorer leur pronostic scolaire et professionnel. Le suivi neurocognitif se fait selon un schéma adapté au risque neurocognitif de l’enfant au cours des consultations pédiatriques et par le biais d’évaluations psychométriques standardisées, à l’aide de tests validés réalisés par un binôme psychologue-neuropsychologue à des moments clés du développement de l’enfant.

L’utilisation de tests standardisés a pour avantage de porter un regard objectif sur le développement global de l’enfant, ses compétences et ses difficultés, à destination des parents et des professionnels qui l’entourent.

Le pédiatre est au cœur du dispositif de suivi neurocognitif. En tant que médecin référent, c’est lui qui va coordonner les demandes d’évaluations au moment pertinent et recommander les prises en charge précoces.

Le suivi neurocognitif des enfants nés prématurément est une priorité de santé publique. Les études montrent en effet qu’ils sont plus vulnérables que les enfants nés à terme, tant sur le plan médical que développemental [1]. Ils sont plus à risque de difficultés[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Laisser un commentaire