Editorial

0

“L’enfant qui ventile mal dormira forcément mal, l’enfant qui dort bien ventile forcément bien”. Cet aphorisme, rapporté par Yvan Mutel dans ce dossier de Réalités Pédiatriques résume parfaitement le lien essentiel, connu des pédiatres depuis les travaux de Pierre Robin dans les années 1920, qui existe entre ventilation et sommeil.Il y a exactement 2 ans [1] Réalités Pédiatriques avait proposé à ses lecteurs un premier dossier sur le syndrome d’apnée obstructive de l’enfant (SAOS) passant en revue les aspects diagnostiques, la prise en charge ORL et le cas particulier de l’enfant obèse. Nous invitons nos lecteurs à s’y référer, si nécessaire, ces textes étant toujours d’actualité. Il manquait cependant à cet ensemble important, tant les troubles du sommeil sont un motif fréquent de consultation en pédiatrie, la première pièce du puzzle à savoir ce que l’on sait aujourd’hui sur la maturation normale du sommeil chez le nourrisson. C’est[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Pneumologie Pédiatrique, Hôpital Robert Debré, PARIS.

Laisser un commentaire