Les robots chirurgicaux en pédiatrie : quels progrès en attendre ?

0

Depuis presque 20 ans, la robotique s’est progressivement imposée comme une avancée techno­logique dans la réalisation des interventions chirurgicales. Actuellement, elle permet dans certaines disciplines de réaliser différents types d’intervention chirurgicale en reproduisant les gestes d’une intervention classique mais de manière plus précise, moins invasive et plus reproductible. Dans tous les cas, le robot reste totalement contrôlé par le chirurgien qui, le plus souvent, est confortablement assis à distance du patient et manipule les différents instruments par l’intermédiaire d’une console.

L’indication la plus classique concerne la réalisation d’interventions sous laparoscopie ou thoracoscopie. Dans ce cas, le système est équipé d’une ou plusieurs caméras, ce qui permet de donner une vision très nette, très précise et parfois en trois dimensions du champ opératoire. Les instruments de chirurgie sont
adaptés au bras du robot et peuvent ainsi être manipulés par l’intermédiaire d’incisions très courtes, ce qui limite le risque de complications et permet une récupération plus rapide des patients [1].

Dès le début des années 2000, les indications de chirurgie assistée par des technologies de robotique chirurgicale ont concerné majoritairement les interventions de chirurgie gynécologique [2], urologique [3] ou digestive [4]. Progressivement, toutes les disciplines chirurgicales se sont intéressées à ces nouveaux outils et, actuellement, les indications sont multiples dans pratiquement toutes les spécialités.

La chirurgie infantile, qu’elle soit digestive, urologique ou orthopédique, a bien entendu également une carte à jouer dans ce domaine mais, du fait du nombre plus réduit de centres, de praticiens et de patients concernés, les premières applications en pratique clinique courante commencent à peine. En pédiatrie comme pour l’adulte, les bénéfices attendus sont importants, tant pour la qualité du geste chirurgical que pour la qualité des suites opératoires.

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Département hospitalo-universitaire “Maladies musculo-squelettiques et innovations thérapeutiques”, DHU-MAMUTH, service de Chirurgie orthopédique et réparatrice de l’Enfant, hôpital Armand-Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire