Retard staturo-pondéral : quand penser au rein ?

0

La croissance staturo-pondérale est le premier reflet de l’état de santé et du bien-être de l’enfant. Le retard de croissance est une complication fréquente de la maladie rénale chronique (MRC) de l’enfant, accompagnée ou non d’une insuffisance rénale chronique. D’après le registre américain de MRC, 20 % des enfants avec un débit de filtration glomérulaire (DFG) entre 50 et 75 mL/min/1,73 m2 avaient une taille inférieure au 3e percentile [1]. Le retentissement psychosocial secondaire à une petite taille à l’âge adulte est important. L’intégration sociale et la réussite professionnelle sont étroitement liées à une taille normale [2]. Selon Furth et al., le retard de croissance est associé à une augmentation du taux de mortalité et des hospitalisations chez les enfants ayant une insuffisance rénale terminale [3].

Généralités sur le retard de croissance staturo-pondérale

Le retard de croissance se définit par une taille inférieure à –2 déviations standard (DS) par rapport à la moyenne des courbes de référence et/ou un ralentissement de la vitesse de croissance avec changement de couloir, et/ou un écart de plus de 1,5 DS entre la taille et la taille cible génétique [4]. Les facteurs inter­venant dans la croissance staturale de l’enfant dépendent de l’âge [4]. La croissance du nourrisson et du petit enfant est sous la dépendance essentielle de la nutrition et des facteurs génétiques. Ainsi, durant cette période de vie, toute maladie chronique[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Service de Néphrologie pédiatrique, Hôpital Robert Debré, PARIS.

Service de Néphrologie pédiatrique, Hôpital Robert Debré, PARIS.