Allergies alimentaires : les points forts du CFA 2018

0

Comme toujours depuis la création du Congrès francophone d’allergologie (CFA), en 2003, à la suite de la véritable épidémie d’allergies alimentaires que nous observons depuis 20-30 ans, les communications sur l’AA occupent une place significative. Nous abordons dans cette revue les principales acquisitions et les nouveautés, au sens large du terme. Nous les avons classées sous la forme pratique d’un abécédaire.Allergies multiplesLe phénotype “multi-sensibilisations et multi-morbidités”, naguère dénommé “syndrome des allergies multiples”, expose à des AAAG. Il concerne jusqu’à 10 % des enfants dans certains pays industrialisés [1].À titre d’exemples, ces AA multiples sont des allergies croisées comme le syndrome LTP, les AA au lait de vache et au lait de chèvre et/ou de brebis, les allergies pollens-aliments, etc., mais aussi des co-allergies où s’associent des AA aux aliments d’origine végétale et animale, ou des AA à l’arachide et[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Allergologue, Pneumologue, Pédiatre, TOULOUSE.

Laisser un commentaire