Développement de l’allergie : peut-on agir ?

0

Qu’est-ce que le risque allergique ?

C’est le risque pour un futur enfant ou un nourrisson de développer un jour une maladie allergique : allergie alimentaire, rhinite et asthme allergique, certains eczémas. Il ne faut pas confondre :
– l’atopie : prédisposition génétique à se sensibiliser aux protéines de l’environnement ;
– la sensibilisation : présence d’IgE spécifiques circulantes ou fixées (peau…) ;
– l’allergie : symptômes cliniques secondaires à une sensibilisation allergénique.

On peut donc envisager 3 niveaux de prise en charge du risque allergique :
– prévention de l’atopie : peut-on agir sur le risque génétique ?
– prévention de la sensibilisation : comment éviter ou minimiser le risque de développer des IgE spécifiques alimentaires ou respiratoires ?
– prévention de l’allergie : peut-on freiner, voire éviter l’évolution vers les maladies allergiques (asthme et rhinite allergiques, allergies alimentaires, certains eczémas) ?

Prévention de l’atopie : de la conception à la naissance

1. Peut-on agir sur le risque génétique ?

La connaissance anté-conceptionnelle des mutations ou des polymorphismes de gènes paternels et/ou maternels (gènes initiateurs de la réponse IgE, gènes de la filaggrine, etc.) pourrait permettre d’estimer le risque allergique du futur enfant, mais la connaissance des antécédents familiaux d’allergie le permet plus simplement. En effet,[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Cabinet d’allergologie pédiatrique, LYON.