Editorial : L’adolescent, le temps d’une consultation : décoder pour mieux soigner

0

Le 8 novembre 2014, l’île de la Réunion (la bien-nommée) a été le théâtre d’une rencontre singulière1. Accompagné d’Antoine Bourrillon dont le sens -clinique et l’empathie sont légendaires, nous avons partagé quelques -souvenirs de consultations difficiles. Ce regard croisé d’un pédiatre et d’un -psychiatre a renforcé notre conviction : la médecine de l’adolescent est plus que jamais une spécificité.

Car, à l’instar des parents d’aujourd’hui, le médecin peut logiquement se sentir désarmé face aux ados du XXIe siècle. Surtout lorsque cet enfant que l’on connaît pourtant depuis toujours a pris l’allure d’une porte verrouillée dont le code a changé. Un obstacle particulièrement dommageable à un âge où la relation -thérapeutique s’étaye sur une confiance réciproque.

Comprendre les particularités de cette génération devient alors un challenge[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Neuropsychopathologie de l’Enfant et de l’Adolescent, Hôpital neurologique Pierre‑Wertheimer, Hospices civils de Lyon, BRON.

Laisser un commentaire