Infiltration éosinophilique du tube digestif : savoir l’évoquer

0

Les pathologies digestives impliquant les polynucléaires éosinophiles sont des pathologies dont l’intérêt a augmenté ces dernières années. Il faut savoir les évoquer devant des signes cliniques souvent peu spécifiques. On distingue 3 entités distinctes, les œsophagites (OE), les gastroentérites (GEE) et les colites à éosinophiles (CE) dont la présentation clinique est différente selon le siège de l’infiltration éosinophilique et l’âge de l’enfant.Éosinophiles et tube digestifLes éosinophiles résident normalement dans la muqueuse de tous les segments digestifs sauf dans l’œsophage. Il existe un gradient proximal à distal de leur densité dans le tube digestif. Par ailleurs, dans la lamina propria de l’intestin grêle, les éosinophiles sont plus concentrés en profondeur qu’à la surface et sont plus nombreux entre les cryptes qu’entre les villosités. Ces cellules sont facilement visualisées en anatomo-pathologie avec une coloration standard typ[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gastro-Entérologie et Nutrition Pédiatriques, Hôpital Armand Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire