Ingestion de corps étrangers : lesquels extraire ?

0

L’ingestion d’un corps étranger (CE) est le plus souvent accidentelle chez l’enfant et survient surtout avant l’âge de 5 ans. Si la plupart des CE ingérés traversent le tractus digestif sans manifestation clinique ni complication, 10 à 20 % d’entre eux doivent être extraits par voie endoscopique, et moins de 1 % nécessite un traitement chirurgical en raison d’une complication majeure (obstruction digestive, perforation,
appendicite) [1-2].

Les symptômes liés à l’ingestion d’un CE dépendent de l’âge du patient, de ses antécédents (notamment chirurgie œsophagienne), de la taille, du type et de la localisation du CE et/ou de la survenue d’une complication (ulcération, perforation digestive…).

Le CE est souvent radio-visible. L’ingestion est confirmée par une radiographie comprenant le cou, le thorax et la partie supérieure de l’abdomen. Si nécessaire, le cliché de profil du cou et du thorax confirme la position œsophagienne du CE, postérieure par rapport aux clartés antérieures du larynx, de la trachée et de la carène. Dans l’abdomen, un positionnement postérieur du CE correspond à une localisation dans le duodénum, qui est rétropéritonéal.

Pour un CE radiotransparent, en cas de doute sur sa localisation œsophagienne, on peut réaliser une opacification œsophagienne avec un produit de contraste hydrosoluble. Si le CE n’est pas visualisé, la possibilité d’ingestion d’un CE radiotransparent ne peut pas être écartée, car il peut avoir migré dans le tractus digestif inférieur. En cas de doute persistant, une endoscopie œsogastroduodénale est indiquée.

Conduite à tenir en cas d’ingestion de CE digestif : faut-il l’extraire ?

La décision et le degré d’urgence de l’extraction du CE dépendent de sa localisation, de sa taille, de sa nature toxique ou à risque lésionnel, de son caractère traumatisant, de la symptomatologie et des antécédents de l’enfant [3-4]. L’ingestion de piles, en raison du risque de complications graves de[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Unité de Gastro-Entérologie, Hépatologie et Nutrition, Pôle Enfant, Hôpital Jeanne de Flandre, LILLE.

Laisser un commentaire