L’étreinte apaisante d’un enfant qui console

0

À l’équipe de Réanimation Pédiatrique de l’Hôpital Armand Trousseau, Paris.État de choc à début brutal. Nécrose pulmonaire rapidement extensive. Oxygénation par membrane extracorporelle. Sédation profonde au cours de plusieurs semaines.Le temps des vacances pour des enfants heureux.Le temps de soins continus avec très hautes techniques et très profondément humains.Les temps pour la famille des épreuves, des craintes des échecs, des désespoirs alternant avec de fragiles répits. Sans repères assurés quant à la possibilité de la fin du cauchemar.C… Un enfant entre la Vie et la Mort. Pendant plus de deux mois.Texto : Il s’est réveillé. Il semble nous entendre. Ses petites billes noires transmettent tant d’Amour. Au milieu des fils, tuyaux et appareils de réanimation, et dans le brouhaha des bips et des machines, c’est un beau moment de retrouvailles. On est heureux.Texto : On lui a prêté un vieux téléphone. Il a fait des photos avec avidité, co[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Pédiatrie Générale, Hôpital Robert Debré, PARIS.

Laisser un commentaire