Pleuro-pneumopathies : quels changements depuis le vaccin pneumococcique conjugué à 13 valences ?

0

Les pleurésies compliquent rarement, dans moins de 5 %, les pneumonies communautaires de l’enfant nécessitant une hospitalisation [1]. Ces infections sévères, potentiellement mortelles, sont associées à une morbidité importante. Leur traitement nécessite une hospitalisation et comporte une antibiothérapie intraveineuse initialement probabiliste puis adaptée au germe retrouvé [2]. Les indications du drainage pleural sont en diminution chez l’enfant [3].

Plusieurs études ont montré l’augmentation de l’incidence des pleuro-pneumopathies en France et dans le monde à partir des années 1990 [4-7]. Cette augmentation n’est pas liée à l’émergence de bactéries résistantes aux antibiotiques ou à la sélection de souches de pneumocoque particulières. Il été démontré récemment, dans une étude française, que l’utilisation d’anti-inflammatoires[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Groupe de Pathologie Infectieuse Pédiatrique de la Société Française de Pédiatrie, PARIS, Service de Pédiatrie générale et Aval des urgences, Centre Hospitalier Armand-Trousseau, PARIS Université Paris Diderot, Paris 7,

Laisser un commentaire