Urgences… je suppose !

0

“Urgences. On peut y attendre de une à dix heures […]On entend souffrance, pitié, colère, angoisse, cris et larmes, prière parfois, exaspé-ration, supplication de celui qui appelle celle qui n’appelle pas ou déplore celle qui ne répond pas, silence tendu des uns, effarement des autres, résignation de la plupart, reconnaissance aussi […]Si vous vous posez la question : qu’est-ce que l’Homme ?, vous donnez, vous entendez, vous apprenez ici la réponse, à travers ce brouhaha […] Voilà le bruit de fond, la voix humaine que recouvrent nos discours et bavardages.”Quelques lignes de l’auteur de Petite Poucette1 à propos des Urgences Hospitalières et des soignants auxquels je rends hommage et apporte un total soutien en ces temps programmés de turbulences prolongées.Au début de cette année, quelques semaines avant sa mort, Michel Serres était venu se prêter à une rencontre avec des écoliers d’une école maternelle parisienne.Les enfants avaient affic[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Pédiatrie Générale, Hôpital Robert Debré, PARIS.

Laisser un commentaire