Uvéites de l’enfant

0

L’uvéite est un problème rare en pédiatrie, dont la prise en charge relève d’un tandem actif entre ophtalmologue et pédiatre. Après quelques généralités et la description d’une approche systématique globale face à une uvéite, nous discuterons des différentes causes et principes de traitement. La physiopathologie des uvéites, mal comprise et dépendante de l’étiologie, ne sera volontairement pas abordée.

Les uvéites surviennent à une incidence de 0,8-6/100 000 enfants par an, et avec une prévalence de 28/100 000 enfants par an ; ces chiffres étant très variables selon l’âge, l’ethnie, le type et la cause de l’uvéite.

Le pronostic des uvéites peut être sévère du fait de leurs complications : kératopathie en bandelette, cataracte, hypertension oculaire, atrophie optique, avec un risque de cécité pouvant atteindre 20 %, et de complications globales de 51-76 %.

Description clinique des uvéites

Les uvées correspondent étymologiquement à l’ensemble des tuniques vascularisées de l’œil. Anatomiquement parlant, l’uvée regroupe principalement l’iris, le corps ciliaire et la choroïde. Toutefois, les uvéites peuvent aussi correspondre à une inflammation d’autres structures oculaires, telles que le vitré et la rétine. Le premier enjeu est de préciser la topographie de l’atteinte oculaire, pour orienter les recherches étiologiques.

On distingue les uvéites antérieures, touchant l’iris et le corps ciliaire (elles sont parfois appelées iridocyclite),[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Rhumatologie pédiatrique, Centre de Référence des Maladies Auto-Inflammatoires et de l’Amylose inflammatoire (CEREMAIA, ceremaia.fr),
LE KREMLIN-BICÊTRE.