Auteur Kalach N.

Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, LILLE

Revues générales
0

La colite à éosinophiles (CE) est définie par l’accumulation importante d’infiltrat éosinophi-lique au niveau de la muqueuse colique. La CE est souvent associée à des variétés de dé-sordres tels que : gastroentérites à éosinophiles (GEE), entérites à éosinophiles (EIE), colites allergiques alimentaires surtout chez le nourrisson, réactions médicamenteuses, vascularites de type syndrome de Churg-Strauss, infections digestives parasitaires et maladies inflamma-toires du tube digestives (MICI).
En absence d’une méthode de référence “gold standard” pour poser le diagnostic de CE, ce-lui-ci est basé sur un faisceau d’arguments cliniques, endoscopiques, histologiques et biolo-giques.
Le traitement de la CE fait appel au régime d’éviction alimentaire contre l’antigène respon-sable chez le nourrisson de moins d’un an et au traitement médical chez l’adolescent et le jeune adulte.