Gastrite à Helicobacter pylori : comment éviter les diagnostics par excès ?

0

>>> La recherche d’une infection à Helicobacter pylori est utile uniquement en cas de douleurs abdominales récurrentes suggérant une maladie peptique :

  • douleurs épigastriques calmées par les repas ou réveillant l’enfant la nuit ;
  • ± nausées, vomissements, perte pondérale ;
  • antécédents familiaux d’ulcère gastroduodénal.

>>> En l’absence d’ulcérations ou d’érosions, gastriques ou duodénales, l’éradication de l’infection à H. pylori n’améliore pas les symptômes chez l’enfant. Au cours d’une endoscopie digestive haute effectuée pour une symptomatologie peptique, la présence d’érosions ou d’ulcérations gastriques ou duodénales nécessitent impérativement la pratique de biopsies à la recherche d’une infection à H. pylori en
anatomopathologie et bactériologie.

>>> Recommandations sur l’anémie ferriprive : l’association entre l’infection à H. pylori et l’anémie ferriprive a été démontrée, mais la recherche de H. pylori (par fibroscopie œsogastro­duodénale ou test non invasifs) n’est pas recommandée dans le bilan d’investigation initiale d’une anémie par carence martiale. En cas d’anémie ferriprive non expliquée réfractaire au traitement martial, on recherche des lésions gastroduodénales par une endoscopie avec biopsies. Si H. pylori est détecté, un traitement d’éradication doit alors être associé à la supplémentation martiale.

>>> Purpura thrombocytopénique immunologique chronique : l’éradication de l’infection à H. pylori est plus souvent suivie de guérison par rapport aux enfants non traités. La recherche de l’infection à H. pylori doit se faire par des tests non invasifs qui, s’ils sont positifs, fera discuter l’indication d’une endoscopie en fonction de la numération plaquettaire.

>>> La recherche d’une infection à H. pylori lors de l’exploration des causes d’une petite taille n’est pas recommandée. De même, il n’est pas recommandé de rechercher systématiquement une infection à H. pylori chez un enfant dont un membre de la famille vivant au
domicile a été retrouvé positif.

>>> La sélection et les différents traitements d’éradication de H. pylori sont détaillés dans la figure 1 et les tableaux I à III.

Pour en savoir plus

  • Jones NL, Koletzko S, Goodman K et al. Joint ESPGHAN/NASPGHAN guidelines for the management of helicobacter pylori in children and adolescents (update 2016). J Pediatr Gastroenterol Nutr, 2017;64:991-1003.

Les auteurs[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Hôpital Robert-Debré, PARIS

Hôpital de la Timone, MARSEILLE

Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, LILLE

Service de Gastroentérologie et Pneumologie pédiatriques, Hôpital Robert-Debré, PARIS.

Hôpital Robert-Debré, PARIS

Laisser un commentaire