Allergie aux protéines du lait de vache et troubles alimentaires chez l’enfant

0

L’allergie aux protéines du lait de vache (APLV) est l’allergie alimentaire la plus fréquente en pédiatrie, elle peut atteindre 2-3 % des enfants. L’APLV est souvent isolée mais elle entre parfois dans le cadre d’une polyallergie alimentaire nécessitant alors un régime d’évictions multiples. Les aliments les plus allergisants sont : les protéines du lait de vache (PLV), le blanc d’œuf, les fruits à coque, l’arachide, le soja, le blé, le poisson et les fruits de mer, avec une prévalence qui varie entre 2,1 et 4,2 % durant les trois premières années de vie [1].

Au cours de l’APLV du nourrisson, si la mère ne peut plus allaiter, un régime d’éviction à base d’hydrolysats poussés de PLV de caséine ou lactosérum (HPP) ou d’hydrolysats poussés des protéines du riz, voire en cas d’APLV sévère de formules à base d’acides aminés (FAA) anallergiques, sera instauré [2]. Toutes ces préparations infantiles utilisées au cours de l’APLV devront être adaptées en termes d’efficacité antigénique et de sécurité nutritionnelle à l’âge de l’enfant [2]. Le régime d’éviction sans PLV doit être poursuivi lors de la
diversification [3].
Les différents régimes d’éviction peuvent induire des troubles alimentaires dont les conséquences les plus fréquemment rencontrées chez l’enfant sont le ralentissement, la stagnation, voire le retard de la croissance, les déficits en micronutriments et les difficultés alimentaires [4].

Données de la littérature

1. Les troubles de la croissance

Le tableau I résume les définitions des différents troubles de croissance en pédiatrie. Chez les enfants ayant une APLV, des publications ont rapporté l’existence de troubles de la croissance avec une diminution des valeurs moyennes de la taille pour l’âge et du poids pour la taille comparativement à une population témoin [5]. D’autres travaux, plus récents, ont montré que ces troubles de croissance pouvaient être observés dans tous les types d’APLV[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos des auteurs

Hôpital Saint-Vincent-de-Paul, LILLE

Gastro-Pédiatre, PARIS

Laisser un commentaire