Dermites du siège communes du nourrisson

0

Les dermites du siège communes du nourrisson sont d’origine irritative, dues au contact trop prolongé ou répété du siège avec les souillures de la couche.

Mécanismes

Les urines et les selles entrent dans la physiopathologie des dermites du siège. Les urines augmentent l’humidité locale, ce qui réduit la fonction barrière de la couche cornée. L’urée qu’elle comporte est catalysée par l’uréase fécale, induisant la production d’ammoniac et donc l’augmentation du pH local. Les enzymes lytiques présentes dans les selles, en particulier les lipases et les protéases, contribuent à détériorer la barrière cornée, rendant ainsi la peau plus perméable aux substances irritantes et aux agents infectieux [1, 2].

Présentations cliniques

Les dermites du siège communes du nourrisson peuvent se présenter sous différentes formes et ont pour point commun d’être localisées sous la zone de la couche. La forme initiale, qui est la plus fréquemment observée, consiste en un érythème des zones convexes dit “en W” du fait qu’il respecte au départ les plis (fig. 1). Cet élément séméiologique permet de distinguer la dermite irritative débutante de la mycose du siège [3].

À un stade ultérieur, des papules s’érodant rapidement peuvent survenir sur l’érythème. Cette dermite papulo-érosive était anciennement appelée “dermite syphiloïde de Sevestre et Jacquet” (fig. 2). Des papules ombiliquées, appelées “papules pseudo-verruqueuses”, pouvant être confondues avec des molluscum contagiosum ou des condylomes, peuvent aussi être observées ainsi que de vrais nodules, plus ou moins inflammatoires [3, 4].

Enfin, la dermite du siège irritative du nourrisson peut se présenter comme une plaque érythémateuse recouverte de vésicules et/ou de pustules, sans fièvre associée, témoignant d’une colonisation bactérienne. L’aspect histopathologique est proche dans ces différentes formes cliniques de dermite irritative du siège et peu spécifique, montrant une hyperkératose, une acanthose, une papillomatose et un infiltrat inflammatoire dermique polymorphe, à des degrés variables [5].

Facteurs favorisants

Les facteurs favorisant la survenue des dermites du siège irritatives du nourrisson sont[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université François-Rabelais de Tours, SPHERE INSERM 1246, Service de Dermatologie, Unité de Dermatologie pédiatrique, CHRU de TOURS.

Laisser un commentaire