Électroencéphalogramme : quelles sont les bonnes indications ?

0

L’électroencéphalogramme (EEG) est une technique facilement accessible et reproductible, qui permet d’étudier l’activité électrique cérébrale en temps réel, à tout âge. Les avancées techniques avec la numérisation, l’apport de la vidéo et la polygraphie ont fortement contribué à la compréhension des différents -syndromes épileptiques en pédiatrie.

L’EEG, qui ne doit en aucun cas se substituer à la clinique, peut être d’une utilité majeure dans la démarche -diagnostique. Certaines indications constituent une urgence, d’autres nécessitent une préparation préalable et une technique particulière d’enregistrement.

Cet article se veut une aide pratique pour préciser les indications actuelles de l’EEG, leur degré d’urgence chez l’enfant, pour expliciter le déroulement de l’examen et fournir les recommandations nécessaires à l’enfant et à son entourage, afin que la préparation et la coopération du patient soient optimales.

Indications de l’EEG en pédiatrie ?

  1. EEG initial

  • Manifestations paroxystiques
  • Pourquoi ?

Devant des manifestations paroxystiques inexpliquées, l’origine critique se pose au clinicien, d’autant que -l’aspect des crises d’épilepsie chez l’enfant et surtout chez le nourrisson peut être polymorphe et trompeur. L’EEG est le seul examen de routine qui permet d’objectiver la nature épileptique. La probabilité d’enregistrer un événement est liée à sa fréquence. Ainsi, des manifestations pluriquotidiennes ont plus de chances d’être observées lors d’un EEG standard. Si, au cours de l’EEG, l’événement est enregistré et qu’il se traduit par une décharge épileptique, sa nature épileptique est confirmée. En revanche, en l’absence d’anomalie épileptique au cours de la manifestation clinique, l’origine épileptique peut être éliminée.

Dans les cas où la manifestation suspecte ne survient pas lors de l’enregistrement, le tracé de fond peut aussi être informatif. Un EEG normal -n’exclut pas une origine épileptique [1, 2] (fig. 1 et 2). A contrario, des anomalies à l’EEG n’impliquent[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Neurophysiologie, Service d’Explorations fonctionnelles, Hôpital Robert-Debré, PARIS.

Laisser un commentaire