Les applications pour téléphones mobiles au cours des maladies chroniques : de la rhinite à d’autres affections allergiques

0

Depuis quelques années, les nouvelles technologies se sont multipliées pour aider les patients à mieux gérer les symptômes de leurs maladies chroniques. L’un des premiers outils de prédiction des épidémies de grippe, Google Flu [1], avait été envisagé pour mettre à profit les moteurs de recherche et les flux des réseaux sociaux sur la grippe, en pensant qu’ils seraient plus souples que les systèmes traditionnels de surveillance des épidémies et des maladies contagieuses (comme les Réseaux Sentinelles gérés par Santé publique France). Mais le Big Data n’a pas supplanté les méthodes de surveillance épidémiologiques classiques de la grippe, et son exploitation s’est trompée pour prédire l’épidémie de grippe [2]. En 2015, Google a donc arrêté de prévoir (mal) les épidémies de grippe qui étaient largement surestimées [3].Dans le même ordre d’idées, Google a mis au point un outil de surveillance – Google Trends – ayant pour objectif de pr[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Allergologue, Pneumologue, Pédiatre, TOULOUSE.

Laisser un commentaire