Prélèvement bactériologique des sinus : quelles indications ? Quelles conséquences thérapeutiques ?

0

Quels sont les indications d’un prélèvement bactériologique ?

1. Le mode de prélèvement est capital

Le prélèvement bactériologique est un acte qui nécessite de ne pas contaminer l’aspirateur relié à un réceptacle ou le bâtonnet (fig. 1) lors de l’introduction de l’instrument dans le vestibule nasal car le staphylocoque doré est présent de façon saprophyte. Ce geste peut être réalisé seul à l’aide d’un endoscope rigide de petit diamètre (2,5 mm) ou avec un fibroscope souple grâce à l’assistance d’un aide-soignant ou d’une infirmière. L’objectif est d’atteindre les méats moyens afin de recueillir les sécrétions nasales issues du maxillaire et de l’ethmoïde antérieur ou postérieur, à chacun des méats même si les sécrétions sont peu visibles ou claires.

2. De la rhinopharyngite à la rhinosinusite des enfants allergiques

Le prélèvement bactériologique n’a pas d’intérêt lors d’un épisode de rhinopharyngite non compliquée de l’enfant [1]. La récurrence saisonnière ou perannuelle d’épisodes de sinusite aiguë doit amener à rechercher une étiologie aux épisodes infectieux. La première cause de rhinosinusite aiguë à répétition ou rhinosinusite chronique est liée à l’inflammation chronique de la muqueuse nasale induite par le terrain allergique [2].

Le prélèvement bactériologique est nécessaire en cas de non-réponse à une antibiothérapie orale sur une durée de 10 jours. Les germes les plus souvent retrouvés sont Streptococcus pneumoniae (30 %), Haemophilus influenzae et Moraxella catarrhalis (20 %). Dans 25 à 30 % des cas, les prélèvements sont stériles [3, 4].

L’infection[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’ORL et rhinologie de l’enfant et de l’adulte, Centre Hospitalier Intercommunal de CRÉTEIL.