Prise en charge et accompagnement

0

“Il est triste que la bonté n’accompagne pas toujours la force.” 1Il est proposé à l’étudiant, parmi les objectifs des épreuves médicales classantes, de “connaître, planifier et orienter la prise en charge des enfants dans les situations d’urgence ou plus encore de suivis prolongés”.Le terme même de “charge” peut induire, plus ou moins explicitement, un poids à porter, un effort à fournir, un objet lourd à soutenir.Or, c’est le sujet qu’on accompagne.C’est le sujet vers lequel se tournent nos inquiétudes.C’est le sujet auquel, face aux entraves, nous offrons notre sollicitude.Le sujet vulnérable, qui nous rend vulnérables aussi. Parce que responsables.Accompagner, c’est aller quelque part avec quelqu’un. Et, tout au long d’un parcours partagé, parvenir à faire ensemble de toute charge, une légèreté.Accompagner, ce n’est pas toujours montrer le chemin qu’il faut suivre à l’enfant entravé… mais aligner son pas sur le sien et [...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Pédiatrie Générale, Hôpital Robert Debré, PARIS.

Laisser un commentaire