Quoide neuf en nutrition pédiatrique?

0

L’année 2016 a été particulièrement riche en nutrition pédiatrique. De nombreuses publications ont ainsi permis de sérieuses avancées, notamment dans les domaines de la prévention de l’allergie, du dépistage des hypercholesté-rolémies, de l’innocuité des protéines chez le nourrisson, de la physiopathologie et du traitement de l’obésité. D’autres ont, en revanche, indûment semé le doute sur l’efficacité des laits hypoallergéniques (HA), l’intérêt des laits de croissance et la sécurité des -aliments spécifiques destinés aux jeunes enfants.

L’efficacité des laits HA remise en cause

Toutes les sociétés savantes et la majorité des experts en nutrition pédiatrique recommandent, chez les nourrissons à risque atopique, l’utilisation d’un lait HA (aux protéines partiellement hydrolysées) pour prévenir la survenue de manifestations allergiques ultérieures. Ils insistent toutefois sur l’importance de prescrire exclusivement ceux qui ont fait la preuve de leur efficacité dans cette indication.

En analysant 37études réunissant au total 19000enfants, des auteurs concluent que la prescription de laits HA pour prévenir la survenue de manifestations allergiques chez les enfants à risque n’est pas justifiée [1]. En regroupant l’ensemble des résultats obtenus dans les différents travaux, ils montrent que les effets globaux ne sont pas significatifs. Ils accusent également les auteurs des[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques, Hôpital Armand-Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire