Transfusions périopératoires et risque thromboembolique chez l’enfant

0

Goel R, Josephson CD, Patel EU et al. Perioperative transfusions and venous thromboembolism. Pediatrics, 2020;145: in press.

L’incidence annuelle des accidents thromboemboliques – thrombose veineuse profonde et embolie pulmonaire – augmente significativement chez les enfants et nouveau-nés hospitalisés. Les globules rouges ont un rôle physiologique d’hémostase mais sont également associés aux pathologies thrombotiques. Les changements qualitatifs et quantitatifs des globules rouges peuvent jouer sur l’hémostase et les phénomènes thrombotiques par modification de la viscosité, par leur déformation, leur agrégation, l’expression de protéines d’adhésion et le relargage de microparticules. Les culots globulaires (CG) souvent transfusés au cours d’une intervention chirurgicale induisent un état pro-­inflammatoire qui peut contribuer au développement de thromboses. Il existe une association significative chez les patients adultes. Il n’existe aucune donnée chez l’enfant et le nourrisson.

Le but de ce travail réalisé à partir d’un registre prospectif était de déterminer si les enfants ayant une chirurgie programmée ou non avaient plus d’accidents thromboemboliques lorsqu’ils recevaient une transfusion de CG.

Il s’agit d’une étude multicentrique à laquelle 109 centres hospitaliers nord-américains ont participé entre 2012 et 2017, ayant inclus des patients avec une chirurgie programmée ou non. Ces patients étaient suivis jusqu’à 30 jours après leur intervention chirurgicale. L’objectif primaire était de surveiller le développement d’un accident thromboembolique veineux, soit d’une thrombose veineuse profonde et/ou d’une embolie pulmonaire définies selon la classification des maladies (10e révision) et confirmées par une imagerie. Les patients ayant présenté une thrombose artérielle étaient exclus. Une éventuelle transfusion de CG pré- (72 h avant la chirurgie), péri- ou postopératoire (jusqu’à 30 jours) était colligée.

Les patients était répartis par classe d’âge : nouveau-nés, nourrissons (28 jours-12 mois) et enfants (1-18 ans). Un total de 483 098 enfants a été inclus avec 4,2 % de nouveau-nés, 16,5 % de nourrissons et 79,3 % d’enfants. Parmi les nouveau-nés, les nourrissons et les enfants, seulement 15,5, 8,8 et 5,4 % respectivement n’ont pas reçu de transfusion pré-/péri- ou postopératoire.

Un accident thromboembolique a été observé dans les 30 jours suivant la chirurgie chez 0,5 % des nouveau-nés, 0,2 % des nourrissons et 0,1 % des enfants. À tous les âges, la survenue d’un accident thromboembolique était significativement augmentée chez les patients ayant reçu une transfusion de CG périopératoire avec un OR ajusté de 4,1 (IC 95 % : 2,5 à 6,7) chez les nouveau-nés, de 2,4 (IC 95 % : 1,7 à 3,6) chez les nourrissons et de 2,2[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gastro-Entérologie et Nutrition Pédiatriques, Hôpital Armand Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire