Troubles fonctionnels respiratoires

0

Consultation en pneumologie pédiatrique et DRS

Les premiers motifs de consultation en pneumologie pédiatrique sont les signes respiratoires chroniques (durant depuis plus de 4 semaines). Les principales plaintes sont la toux, les gênes respiratoires, les sifflements. La première étape est de porter un diagnostic. La démarche repose sur l’interrogatoire, l’examen clinique, la mesure du souffle et parfois sur la prescription d’examens complémentaires ciblés.

Les principales étiologies de toux et gênes respiratoires chroniques chez l’enfant sont bien connues (tableau I). Une étiologie organique n’est pas toujours identifiée. Les désordres respiratoires somatoformes (DRS), non organiques, sont alors souvent en cause, isolés ou associés à une pathologie organique, avant tout l’asthme. Ces DRS sont très fréquents en consultation de pneumologie pédiatrique.

Les désordres respiratoires somatoformes

Les DRS sont variés. Ils s’intègrent suivant la classification internationale des maladies (CIM-10) dans les troubles somatoformes. Ces troubles ont pour caractéristique essentielle “l’apparition de symptômes physiques associés à une quête médicale incessante, persistant en dépit de bilans négatifs et de déclarations faites par les médecins selon lesquels les symptômes n’ont aucune base organique. S’il existe un trouble physique authentique, ce dernier ne permet pas de rendre compte ni de la nature ou de la gravité des symptômes, ni de la détresse ou des préoccupations du sujet.”

Les DRS ont reçu différentes appellations [1, 2] (tableau II). Il est tenté de les classifier dans le but d’adapter la prise en charge à chacun des troubles [3] (tableau III), ou dans une optique physiopathologique [4]. Certains classifient les dysfonctionnements respiratoires en fonction des mouvements abdominaux et de la cage thoracique lors de la respiration [4]. Il est distingué le syndrome d’hyperventilation (SHV), les inspirations profondes périodiques, la respiration thoracique prédominante, l’expiration abdominale forcée et l’asynchronisme thoraco-abdominal [4].

Plus récemment, il est[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Consultation d’allergologie pédiatrique, Hôpital de jour de pneumo-allergologie, CHU Ambroise Paré, BOULOGNE-BILLANCOURT.

Laisser un commentaire