Dépistage de la surdité

0

La surdité est un trouble sensoriel fréquent chez l’enfant. La sur­dité congénitale concerne 1/1 000 nouveau-­nés, nombre auquel s’ajoute une proportion similaire de surdités d’apparition secondaire. Le retentissement d’un trouble auditif dépend de divers facteurs, parmi lesquels la sévérité de la perte auditive et la précocité de survenue.

Le repérage en maternité des surdités congénitales permet une prise en charge dès les premières semaines de vie (appareillage et orthophonie), limitant ainsi leur impact sur le développement du langage oral. Ce dépistage permet aussi de connaître la cause de surdité plus rapidement et, dans le cas des fœto­pathies à cytomégalovirus (CMV), de proposer un traitement antiviral [1-9].

Dépistage néonatal de la surdité

1. Organisation

En France, depuis 2012, le dépistage néonatal de surdité doit être proposé en maternité à tous les nourrissons. L’arrêté relatif à l’organisation de celui-ci a été publié au Journal Officiel en avril 2012 [10] et le cahier des charges national indiquant ses modalités d’organisation en novembre 2014 (www.legifrance.gouv.fr). Grâce au dépistage universel, l’âge moyen de diagnostic des surdités congénitales profondes est passé de 16 à 4 mois et celui de l’appareillage de 19 à 9 mois [3].

Les agences régionales de santé (ARS) organisent le dépistage et s’appuient, en fonction des régions, sur les réseaux de périnatalité (financés par les ARS) et/ou sur les ARDPHE (associations régionales de dépistage et de prévention des handi­caps de l’enfant). Les acteurs en sont les maternités (personnel paramédical et pédiatres), les ORL libéraux inclus dans le réseau régional de dépistage, les CAMSP (centres d’action médico­sociale précoce), les centres hospitaliers de proximité et les centres hospitaliers référents CDOS (centres de diagnostic et d’orientation de la surdité). Il s’agit d’une organisation complexe qui doit permettre de dépister chaque année les 800 000 nouveau-nés avec un taux
d’exhaustivité[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service ORL, Hôpital Necker-Enfants malades, PARIS.

Laisser un commentaire