Quand prescrire un électrocardiogramme (ECG) chez l’enfant ?

0

Les indications obligatoires : malaise, douleur thoracique, palpitations

1. Malaise/syncope

Les malaises ou les syncopes sont des événements fréquents chez l’enfant et l’adolescent. Dans la population générale, 15 à 20 % des enfants vont faire au moins un malaise avant leur majorité. Le “malaise” comme motif de consultation compte pour 1 % de passages aux urgences pédiatriques. Le plus courant est le malaise vagal qui représente environ 70 % des causes, mais il s’agit toujours d’un diagnostic d’élimination. L’anamnèse précise du malaise et l’examen clinique complet permettent le plus souvent de trancher.

L’ECG doit être fait de façon systématique afin de dépister certaines pathologies, éventuellement visibles sur un ECG de repos, qui peuvent être à l’origine du malaise. En cas de malaise vagal, il y a souvent une arythmie respiratoire marquée sur l’ECG. Une étude récente réalisée aux Etats-Unis montre qu’un ECG est réalisé chez seulement 58 % des enfants qui consultent aux urgences pour un “malaise” [1], malgré les recommandations nationales américaines.

Si l’anamnèse est typique et l’ECG normal, aucune autre exploration complémentaire n’est nécessaire, sauf si les symptômes sont survenus à l’effort. Dans ce cas, il faut bien faire préciser si le malaise ou la syncope[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Cardiologie Pédiatrique, Hôpital Necker-Enfants Malades, PARIS.

Laisser un commentaire