Quoi de neuf en allergologie ?

0

L’année allergologique 2017-2018 a été riche. Parmi les préoccupations des allergologues, on peut citer :

  • l’augmentation de fréquence de l’anaphylaxie ;
  • le positionnement de l’adrénaline en première intention du traitement de l’anaphylaxie (stylos auto-injecteurs d’adrénaline) eu égard au risque de rechute ou d’injection défectueuse ;
  • les recherches impliquant un rôle direct de l’environnement sur l’acquisition des maladies allergiques ;
  • les AA aux fruits à coque comme la noisette et la noix de cajou ;
  • le risque d’accidents allergiques aigus graves chez les multi-sensibilisés et/ou ayant des poly-morbidités ;
  • certaines discussion sur l’efficacité de certaines thérapeutiques comme les probiotiques ;
  • la description de nouvelles allergies, certaines d’entre elles pouvant être associées à des allergènes émergents.

Cette revue concerne principalement la période juin 2017 – juin 2018 mais certains articles parus en dehors de cette période ont eu des prolongements. Cette période a été marquée par plusieurs avancées concernant le diagnostic et la gestion de l‘asthme et des maladies allergiques, en particulier pour les allergies alimentaires.[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Allergologue, Pneumologue, Pédiatre, TOULOUSE.

Laisser un commentaire