Quoi de neuf en rhumatologie pédiatrique ?

0

Arthrites juvéniles idiopathiques (AJI)

1. Physiopathologie: forme systémique d’AJI et syndrome d’activation macrophagique

En ce qui concerne la physiopathologie des AJI, les travaux les plus intéressants ont porté sur la forme systémique d’AJI (FS-AJI) et le syndrome d’activation macrophagique (SAM) qui peut survenir chez certains de ces patients. Plusieurs publications s’intéressent au rôle régulateur de micro-ARN (miR).

Dans la FS-AJI, le travail d’une équipe de Cincinatti suggère un déséquilibre, notamment sur l’expression de miR-181c régulant l’expression de CD163 et la polarisation de macrophages vers une production de cytokines proinflammatoires et de miR-125a dont l’hyperexpression est également associée à des modifications de polarisation des populations de macrophages, à une diminution de production de cytokines anti-inflammatoires ou de l’expression de leurs récepteurs [1]. Une équipe chinoise, très impliquée sur l’étude des miR, a montré, chez 20patients atteints de FS-AJI comparés à des contrôles, une expression plus faible des miR-19a et miR-21 associée à une dérégulation des voies de signalisations conduisant à la synthèse de cytokines proinflammatoires [2]. L’un des espoirs est d’identifier ainsi de nouvelles cibles thérapeutiques.

Par ailleurs, des travaux comparant le transcriptôme des patients avec FS-AJI et de patients avec maladie de Still de l’adulte montrent que[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Université Paris-Descartes, Institut Universitaire IMAGINE et Centre de référence national maladies rares pour la rhumatologie et les maladies inflammatoires en pédiatrie (www.cerhumip.fr), PARIS. Unité d’Immunologie-Hématologie et Rhumatologie pédiatriques, Hôpital Necker-Enfants malades, PARIS.

Laisser un commentaire