Orthopédie : quoi de neuf ?

0

Les implants rachidiens sont-ils détectés par les portiques de sécurité des aéroports ?

Lors du traitement chirurgical des scolioses, nous utilisons des implants métalliques (vis, crochets, tiges, etc.), et les patients nous posent souvent la question de leur détection par les portiques de sécurité des aéroports. Nous sommes souvent embarrassés pour répondre devant les données divergentes de la littérature et la différence de sensibilité des divers appareils de détection. L’étude de Chinwalla [1] a le mérite de répondre à cette question de manière sérieuse.

40 patients porteurs de différents types d’implants ont été testés en passant dans un portique de détection de dernière génération puis par un détecteur manuel. Les résultats sont très clairs. Les portiques de détection ne repèrent pas le matériel rachidien postérieur. C’est d’autant plus vrai que la plupart des instrumentations sont maintenant non ferromagnétiques et donc indétectables. En revanche, les détecteurs manuels repèrent les instrumentations postérieures comme celles des scolioses. Plus les implants sont profonds, moins ils sont détectés. Ceci dépend de la masse du patient mais aussi de la zone d’implantation (cervicale > thoracique > lombaire).

Les accidents de trampoline chez les enfants et les adolescents

Un travail épidémiologique a été conduit et publié par l’American Academy of Pediatrics sur ce sujet [2]. Le nombre d’accidents traumatiques dus à ce jeu[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service d’Orthopédie et de Chirurgie réparatrice de l’enfant, Hôpital d’Enfants Armand-Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire