Souffle cardiaque chez l’enfant : comment s’assurer de son caractère anorganique ?

0

La découverte d’un souffle cardiaque chez l’enfant est une situation fréquente en pratique clinique. En dehors des premiers mois de vie, la majorité des souffles est observée chez des enfants en bonne santé : le cœur normal de l’enfant souffle. L’objectif de cet exposé est de rappeler les éléments caractéristiques du souffle anorganique et de donner aux médecins quelques clés simples pour s’assurer de la normalité du cœur.Chez les nouveau-nés, un avis spécialisé est indispensable car, si la prévalence du souffle cardiaque est faible (1 %), la moitié environ correspond à une cardiopathie (principalement shunts gauche droite et obstacles valvulaires). Chez les autres, le souffle est de type fonctionnel, souvent en rapport avec l’étroitesse des branches pulmonaires.Entre l’âge de 2 et 18 ans, un souffle cardiaque est perçu chez 40 à 70 % des enfants et adolescents. Pourquoi les souffles anorganiques (fonctionnels ou innocents) sont-ils plus fré[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Pôle Médico-Chirurgical de Pédiatrie, Hôpital Clocheville CHU et Université François Rabelais, TOURS.

Laisser un commentaire