Les enfants nés par des techniques de reproduction assistée ont-ils plus de risque d’avoir des complications néonatales ?

0

Hwang S et al. Health of infants after ART-Treated, subfertile, and fertile deliveries. Pediatrics, 2018;142: in press.L’utilisation des techniques de reproduction assistée (fécondation in vitro, insémination artificielle et/ou stimulation hormonale) a doublé aux États-Unis entre 2000 et 2013. Plus de 5 millions d’enfants sont nés par ces techniques dans le monde, dont la moitié ces 6 dernières années.Des études antérieures ont démontré qu’avec une PMA, il y avait un risque augmenté de grossesse multiple et de surcroît de prématurité. Cependant, la prématurité et les petits poids de naissance sont également plus fréquents en cas de grossesse simple après une PMA. Au-delà de ces risques, peu de choses sont connues sur les conséquences possibles de l’infertilité maternelle et les traitements de PMA sur la santé de l’enfant.L’objectif de ce travail était d’évaluer l’association entre la fertilité maternelle, les techniques de reproduction[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Gastro-Entérologie et Nutrition Pédiatriques, Hôpital Armand Trousseau, PARIS.

Laisser un commentaire