Nutrition pédiatrique : quoi de neuf ?

0

Comme chaque année, la nutrition pédiatrique a fait couler beau-coup d’encre dans les revues scientifiques. Désigner les sujets qui ont marqué l’année 2013 est donc une tâche difficile et forcément arbitraire. Notre choix s’est porté sur cinq d’entre eux. Les pédiatres attendaient depuis longtemps qu’une instance institutionnelle dénonce le danger des jus végétaux chez les nourrissons, l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) l’a fait. Des mises au point sur les besoins en fer et la prévention de la carence martiale ont été publiées par l’Autorité européenne de sécurité sanitaire des aliments (Efsa) et le comité de nutrition de la Société européenne de gastroentérologie, hépatologie et nutrition pédiatriques (ESPGHAN), elles confirment globalement les recommandations habituelles. La promotion des aliments spécifiques destinés aux enfants en bas âge (1-3 ans) est très soutenue par les industriels, le comité de nutrition de la Société française de pédiatrie (CnSFP) a donné son avis. Des études intéressantes sur la prévention nutritionnelle de l’allergie  ont encore été publiées. Enfin, les mythes et présomptions qui polluent la Médecine de l’obésité ont été défaits dans la prestigieuse revue The New England Journal of Medicine, nous nous en réjouissons.

Le danger des jus végétaux dénoncé par l’Anses

La substitution des laits infantiles par des boissons végétales inadaptées élaborées à base de riz, soja, amandes, châtaignes ou noisettes est un problème auquel les pédiatres sont de plus en plus souvent confrontés. Ces produits ne répondent pas à la législation européenne qui fixe les normes de composition relatives aux préparations infantiles. La réglementation s’attache notamment à définir les teneurs minimales et maximales de chaque nutriment dans le but de s’approcher de la composition du lait maternel.

Après que de nombreux pédiatres ont alerté les autorités sanitaires, l’Anses s’est enfin autosaisie pour donner son avis sur ce problème sérieux [1]. Deux cent onze boissons[...]

Connectez-vous pour consulter l'article dans son intégralité.

Pas encore abonné(e)
INSCRIVEZ-VOUS

Inscrivez-vous gratuitement et profitez de tous les sites du groupe Performances Médicales

S'inscrire
Partagez.

À propos de l’auteur

Service de Nutrition et Gastroentérologie Pédiatriques, Hôpital Armand-Trousseau, PARIS.