Auteur Ulinski T.

Néphrologie pédiatrique, hôpital Armand-Trousseau, APHP et université Pierre-et-Marie-Curie, PARIS.

Revues générales
0

L’hypertension (HTA) est un problème de santé publique majeur. Sa prévalence est en pleine augmentation en lien, notamment, avec l’épidémie d’obésité.
Historiquement peu fréquente chez l’enfant, l’HTA essentielle concerne maintenant presque la moitié des HTA en pédiatrie. Une mauvaise adaptation des systèmes régulateurs hormonaux ou nerveux permet l’installation de l’HTA et de ses conséquences pathologiques. L’HTA essentielle, bien que fréquente, reste un diagnostic d’élimination et les causes d’HTA secondaires doivent être précisément écartées.
Le traitement de l’HTA essentielle n’est pas différent de celui de l’HTA secondaire, mais une compréhension des mécanismes physiopathologiques mis en jeu permet au clinicien de mieux appréhender ses patients et peut-être dans un futur proche d’employer une thérapeutique individualisée.

Dossier : Les situations d'urgence à ne pas rater
0

Trois catégories de pathologies rénales peuvent, en fonction de leurs sévérités, être considérées comme une urgence en néphrologie pédiatrique : l’insuffisance rénale aiguë, la protéinurie massive et l’hématurie macroscopique.
Il existe bien sûr une multitude de désordres électrolytiques avec potentiellement de graves conséquences, mais ceux-ci ne seront pas traités ici.

Dossier : EPU de l’hôpital Armand-Trousseau
0

La vaccination, en prévenant les infections, présente un intérêt certain pour les sujets immu-nodéprimés. L’objectif de cet article est de faire un état des lieux des données concernant l’efficacité (en termes d’immunogénicité) et la tolérance des vaccins viraux disponibles en France, et de synthétiser les recommandations existantes pour des patients transplantés d’organes solides et traités par immunosuppresseurs pour une maladie rénale ou systé-mique.