0

Reviens-là !

Reviens-là ! est un appel à la présence.
C’est “ici-là” que les choses commencent.
C’est le départ de la relation, de la rencontre, du mouvement.
C’est un moment présent, personnel, parfois unique.

Compte rendu des 24es JIRP
0

Le mot perturbateur endocrinien (PE) est devenu un thème assez fréquent des conversations familiales et, plus récemment, des questions auxquelles peuvent être confrontés les professionnels de santé, en particulier dans le monde de la périnatalité. Cette thématique dépasse largement le monde de la santé, et soulève plus globalement des questions d’ordre sociétal auxquelles le professionnel de santé ne sait habituellement pas répondre, ou alors sur le mode “blanc/noir”. Sans aucun doute, cette thématique ne peut que susciter des doutes, ou au moins des interrogations…

Compte rendu des 24es JIRP
0

Les transidentités, ou variances de genre, se définissent par une incongruence entre le genre ressenti (spectre large : féminin, non binaire, masculin, genre fluide, agenre, autre) et le genre assigné à la naissance (binaire, masculin ou féminin, déterminé sur l’aspect anatomique des organes génitaux), selon la 11e édition de la classification internationale des maladies et problèmes relatifs à la santé (CIM-11). Un accompagnement personnalisé peut être proposé, en particulier lorsqu’une détresse est associée avec un retentissement dans les différentes sphères de la vie : sociale, familiale et scolaire.

Compte rendu des 24es JIRP
0

Le diabète de type 1 survient essentiellement chez l’enfant ou l’adulte jeune. Il représente environ 6 % des cas de diabète tous âges confondus mais plus de 90 % des cas de diabète chez l’enfant. C’est un diabète insulinoprive d’origine auto-immune qui nécessite une insulinothérapie sous-cutanée dès le diagnostic.
Le diabète de type 2 est la forme la plus fréquente de diabète (plus de 90 %). Il survient essentiellement chez l’adulte mais peut apparaître également dès l’adolescence, conséquence de l’épidémie d’obésité. Peu de données épidémiologiques pédiatriques sont disponibles pour la France.

Compte rendu des 24es JIRP
0

Les 1 000 premiers jours de la vie d’un enfant, qui commencent à la conception et se terminent vers l’âge de 2 ans, sont une période de développement rapide et cruciale (encadré 1). Pendant cette période, l’environnement et les expériences que l’enfant rencontre peuvent affecter de manière significative son développement physique, cognitif et émotionnel à long terme. Les expériences de la petite enfance ont un impact durable sur le cerveau et le développement futur de l’enfant. Pendant ces premières années, le cerveau de l’enfant se développe rapidement, créant des connexions neuronales qui déterminent les compétences et les capacités de l’enfant à l’âge adulte.

Compte rendu des 24es JIRP
0

Les interactions précoces parents-­enfant influencent le développement des compétences cognitives (langage, raisonnement, attention, motricité), la régulation des émotions, du comportement, ainsi que la socialisation de l’enfant. Elles impactent étroitement la qualité des relations que l’enfant nouera avec son entourage proche et, plus généralement, avec son environnement de vie. L’enjeu est donc de repérer, au plus tôt, les interactions de mauvaise qualité, afin d’éviter des impacts néfastes au long cours. Pour ce faire, nous expliquerons le concept de l’attachement et en quoi il a une influence tout au long de la vie, puis quand et comment il se met en place, pour finir avec les éléments qui peuvent nous orienter vers de possibles troubles de l’attachement.

Compte rendu des 24es JIRP
0

Le développement pulmonaire prénatal influence directement notre capital fonctionnel respiratoire. Le développement pulmonaire est un très long processus, qui débute depuis la différentiation à la 4e semaine de grossesse de la trachée à partir du tube digestif primitif, et se termine à la fin de la deuxième année après la naissance lorsque la quasi-totalité de notre capital alvéolaire est acquis.

Analyse bibliographique
0

L’encéphalopathie néonatale due à une asphyxie périnatale est associée à des taux de décès et de handicaps importants. L’IRM cérébrale précoce avant une semaine de vie est réalisée pour évaluer les lésions cérébrales et essayer de définir un pronostic. Quand des lésions sont observées, l’IRM est refaite vers 3 mois pour voir les dommages résiduels, elle est aussi importante pour évaluer les effets de l’hypothermie thérapeutique.

Analyse bibliographique
0

Le lithium est un oligoélément naturel présent dans l’eau potable à de faibles concentrations, du fait de sa présence dans les nappes phréatiques. D’un point de vue thérapeutique, il est également connu pour ses effets de stabilisation de l’humeur dans les troubles bipolaires et la dépression. Les mécanismes précis de son action cérébrale ne sont pas connus.

1 4 5 6 7 8 113